www.boutiquevini.com
Accueil - Boutique Vini, vente de vins, vente, vin, wines, wine, vins étrangers


Et de trois!
08 Decembre 2006

Après une première rétrospective Rhodanienne au mois de mars, puis une dégustation spéciale Primum Familiae Vini au mois de juillet qui restera gravée dans les mémoires pendant longtemps…. la troisième dégustation de l’année à Boutique VINI s’est déroulée sur le thème des Bourgognes Blancs. La quinzaine de membre du club VINI a pu, au travers de neuf vins, faire un tour d’horizon des principales appellations.

Pour débuter, nous servîmes un vin issu d’une aire d’appellation souvent occultée en Bourgogne, la Côte d’Auxerre. Situé au sud-est d’Auxerre cette AOC datant de 1937 à trouvé un vrai leader en la personne de Jean-Hugues Goisot. Accompagné de son épouse Ghislaine, ce domaine propose une gamme complète à des rapports qualité/prix incroyables, avec notamment La cuvée « Corps de Garde » qui fût l’objet de nos premières tergiversations, sur le millésime 2002. Issu du seul cépage Chardonnay , ce vin développe de beaux arômes de pain grillé, de fruits exotiques (ananas, coco) et une touche de cannelle. La bouche est ample et fine à la fois, des notes beurrées et vanillées se ressentent tout en restant sur une finale équilibrée. Un fort joli vin à boire dès a présent jusqu’en 2010.

Changement de cap pour le vin suivant en direction d’une appellation régionale, à savoir les Hautes Côtes de Beaune, avec l’excellent domaine Jayer-Gilles. Ce Chardonnay 2001, moderne aux effluves typiques de pain toasté, de grillé avec à l’aération un pointe minéral est déjà prêt a boire La bouche est ample, grasse avec une fin de bouche dynamique due à une acidité bien présente. Un très beau vin de gastronomie qui sera plus facile d’apprécier dans ce contexte.

De retour vers le nord avec ce Chablis Grand Cru Les Clos 2003 du Domaine Droin. Millésime, comme vous le savez sans doute, bien difficile à gérer notamment pour les blancs, mais nous sommes bien en présence d’un très bel exemple de ce qu’il fallait faire ce millésime là. Nez déjà très ouvert, sur des notes grillées en vanillées, et qui « sauvignone » presque ! La bouche est onctueuse avec une acidité présente donnant une belle allonge au vin. Ce vin déjà très agréable se gardera encore 3-4 ans.

Nous traversons à présent toute la Bourgogne centrale pour nous retrouver dans le Mâconnais et plus précisément au Domaine de la Bongran. Ce domaine plus connu sous le nom de son charismatique propriétaire Jean Thévenet, produit des vins hors du commun. Nous goûterons donc son Mâcon village « Tradition » 2000. Un nez très envoûtant de pamplemousse rose, d’écorce d’orange, de miel, et qui finit sur une belle trame minérale. On s’attend à une bouche très riche, mais il n’en est rien, de l’amplitude et de la grâce, tout simplement majestueux. Un vin déjà magnifique, mais qui vous comblera encore pendant quelques décennies ! Si vous en avez l’occasion, je vous recommande vivement de découvrir sa cuvée « levroutée », issu de Chardonnays récoltés en surmarturité. Un vin de très grande garde qui est une référence mondiale dans les vins doux, un must !

Nous nous arrêtons maintenant sur une des appellations phare de la région, j’ai nommé Meursault. Nous avons sélectionné le domaine Matrot avec son Climat « Les Perrières » 1er Cru 1999. Thierry Matrot n’est pas un adepte du fût neuf et ne cherche pas à faire des vins de plaisirs immédiats. Ce climat situé au sud-ouest de Meursault produit les vins les plus purs de ce village.
Nous en avons ici un formidable exemple, avec un nez qui « Meursaulte » et ses notes typiques de noisettes, de champignons frais et de sous bois et une superbe minéralité encore sous-jacente qui ne demande qu’a s’épanouir dans les prochaines années. La bouche n’est pas en reste avec encore une fois un équilibre vibrant sans aucune trace d’élevage, Bravo ! A boire dès à présent jusqu’en 2015.

Puis commença une série de trois vins issus du même village, mais quel village ! J’ai nommé Puligny-Montrachet. Cette commune possède un des plus beaux viviers de grands terroirs de la planète ! Qui n’a pas rêvé de posséder quelques flacons de Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, sans parler du Graal…..Le Montrachet.
Nous allons nous « contenter » pour commencer cette série, d’un Puligny Montrachet 2001 du Domaine Etienne Sauzet. Ce très beau domaine, dirigé actuellement par Gérard Boudot (Petit fils par alliance d’Etienne Sauzet), produit des vins d’une régularité exemplaire. La preuve en est faite avec le vin nous concernant. Ce Puligny aux notes florales et végétales est un très beau vin en pleine maturité. Une bouche ample et une belle acidité lui donne une agréable longueur. Voici un bel exemple d’un Puligny village.

Nous montons d’un grade pour nous retrouver sur un Premier Cru, plus précisément le Clos de la Mouchère 2002 de Jean Boillot. Ce climat de 4 hectares est un monopole du Domaine.
Ce vin tout en retenue, développe des notes discrètes d’allumettes grillées, de cires, de fruits jaunes.
La bouche est dense, profonde et d’une harmonie proche de la perfection, c’est le signe d’une vinification brillante. Ce vin à un très grand avenir devant lui, à oublier en cave au moins 5 ans et boire jusqu’en 2020.

Il était impensable d’évoquer Puligny Montrachet sans goûter son producteur phare : Le Domaine Leflaive. Nous nous pencherons plus en détail sur le 1er Cru « Les Pucelles » 2001. L’ambiance plutôt joviale jusqu'à présent prit un air plus grave…Les têtes penchées sur leur papiers, les convives étaient plus prolifiques que d’habitude…On entendait des chuchotements sur les premières impressions ressenties, à savoir : Nez de fleurs blanches, de poivres blancs, de poires et une superbe trame minérale. La bouche est « enrobée », gracieuse, harmonieuse, avec ses notes de fruits à chairs jaunes, de menthe fraîche…Tout n’est que grâce et volupté de ce merveilleux vin. A encaver tranquillement jusqu’en 2015.

Pour terminer cette belle dégustation nous nous devions de goûter un Grand Cru. Ce sera chose faite avec cet incroyable Corton Charlemagne 1991 Du Domaine Bonneau du Martray. Ce vin d’une couleur juvénile, est d’une incroyable jeunesse. On dirait que le temps s’est arrêté ! Un nez peu développé sur les fruits blancs, le miel, la réglisse, et je lui ai trouvé une pointe de fenouil ! Une bouche concentrée mais sans excès, et une harmonie divine et aucun signe de fatigue en vue, tout simplement incroyable ! Que les heureux propriétaires de ce flacon se rassurent, ce nectar pourra encore vous procurer un plaisir unique jusqu’en 2020.

Une nouvelle soirée s’achève avec une belle série de vins de hautes volées, tous dignes de leurs appellations. Le Chardonnay est sans doute le plus grand cépage blanc au monde….Après le Riesling bien sûr ! Plus sérieusement, ce cépage aux multiples facettes nous a encore prouvé ce soir que, quelle que soit son origine géologique et quel que soit son mode de vinification, il pouvait nous procurer un réel plaisir tant sur des grands terroirs de réputations ancestrales que sur des appellations en phase de progressions (Mâconnais, Côte d’Auxerre). Attention toutefois aux « déviances » comme l’excès de bois neuf ou le bâtonnage à outrance qui confèrent à ce cépage un goût trop international…

Je vous donne rendez-vous au printemps prochain pour une nouvelle dégustation à Boutique VINI, et d’ici là, n’hésitez à nous rendre visite ! Je vous rappelle que Boutique VINI sera ouverte tous les jours jusqu’au 24 décembre 12h00 et également du 27 décembre au 30 décembre à 12h00.

Passez de très bonnes fêtes de fin d’années !

Très cordialement,

Didier THALER



Retour







Mentions légales | Ajouter aux favoris

Boutique VINI 27, rue du Général de Gaulle F-68340 Riquewihr - Tel/Fax +33 (0)3 89 47 99 37 - eMail : info@boutiquevini.com
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez consommer et apprécier avec modération.